La Winter Cup 2017 a incontestablement marqué un tournant majeur dans la carrière d'Adam. On l'avait déjà vu en bonne posture lors des deux premières épreuves OK de la saison à Adria, mais son aisance à rouler vite et bien parmi les meilleurs à Lonato a révélé une nouvelle étape dans sa progression.

 

KSP_238_6363.JPG 

« Je me sens bien chez Dino Chiesa au volant de mon Zanardi/Parilla. » confiait le pilote de 14 ans. « L'adaptation au matériel OK s'est faite sans difficulté. Jj'utilise un matériel très performant et je peux ainsi progresser sereinement. Je suis resté très concentré pendant tout le week-end de Lonato pour analyser mon pilotage et celui de mes adversaires, qui se trouvent être parmi les meilleurs pilotes du moment. La finale ne s'est pas terminée comme je l'aurais souhaité, mais ce n'est pas le plus important pour l'instant. Je suis très content que ce soit mon équipier Lorenzo Travisanutto qui ait gagné. Mon tour viendra bientôt ! »

 

Adam n'a jamais quitté les avant-postes de cette course réputée. Auteur du 6e chrono, il a constamment pointé dans le top 4 dans les manches, avec une belle 2e place dans la Super Heat. Le départ de la finale n'a pas été simple depuis la file extérieure, puisqu'Adam passait de la 4e à la 8e position. Il a cependant rapidement récupéré la 5e place dans le 3e tour et revenait fort sur Karol Basz. Après une sortie un peu trop large dans le 11e tour où il a sali ses pneus, David Vidales l'a attaqué et les deux pilotes se sont accrochés quelques centaines de mètres plus loin. La finale s'arrêtait là, mais Adam était tout de même fier d'avoir réalisé le meilleur tour de la course. Il attend maintenant avec impatience et en confiance le prochain rendez-vous de la WSK Master Series à Castelletto début mars.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP

KSP_104_4371.jpg 

Auteur d'une première saison 2016 internationale en OK-Junior qui s'est brillamment achevée dans le top 10 du Championnat du Monde à Bahreïn, Adam évoulera cette année en OK sur un châssis Zanardi officiel. Il a en effet signé avec Dino Chiesa pour un programme complet aux côtés de Tom Joyner et Lorenzo Travisanutto. Winter Cup, WSK Champions Cup et Super Master Series, puis Championnat d'Europe et du Monde CIK-FIA vont constituer l'ossature principale du calendrier d'Adam, tandis que plusieurs épreuves du DKM sont également prévues. A noter que l'écurie de Dino Chiesa disposera de moteurs IAME directement préparés par l'usine italienne, sans doute une des meilleures mécaniques du plateau au vu de ses performances récentes.

 

 

Info Kartcom / © Photomontage KSP FX

Même s'il se montrait déçu par sa 10e place à l'arrivée de la finale, Adam Eteki peut être fier d'avoir réalisé un Championnat du Monde OK-Junior très impressionnant. Revenir de la 53e à la 10e position à ce niveau de compétition n'est pas donné à tout le monde. Outre sa persévérance exemplaire, il a de plus fait preuve de belles capacités d'adaptation en prenant rapidement la mesure de son nouveau matériel CRG/Parilla pour sa seconde course sous les couleurs du team officiel italien. Le changement n'était pas évident à gérer en si peu de temps pour un pilote qui avait toujours utilisé jusque-là un châssis Tony Kart au sein d'une petite structure.

 

KSP_128_3900.JPG 

Adam faisait les frais de la confusion qui régnait lors de la 4e et dernière série chronométrée puisque son 7e temps le renvoyait au 53e rang du classement général. Jusque-là pas vraiment à l'aise au volant de son nouveau châssis CRG, il se remettait en question avant les manches qualificatives et entamait cette phase cruciale en chassant tout a priori de son esprit. Il parvenait ainsi à exploiter parfaitement son matériel et se lançait dans une série d'exploits.

 

Partant pourtant de la 9e ligne, Adam profitait tout d'abord habilement d'un départ houleux dans sa 1re manche pour rentrer dans le top 5 dès le 3e tour et remporter magistralement la course avec plusieurs longueurs d'avance ainsi que le meilleur temps. Il enchainait ensuite des remontées incroyables, entre 7 et 16 positions regagnées à chaque fois, et ajoutait deux autres meilleurs tours à son actif. Il chutait malheureusement dans la manche DE à la suite d'un incident au départ. Ses performances hors du commun lui permettaient malgré tout de revenir 20e au classement intermédiaire.

 

Adam se battait ensuite dans le top 5 de la préfinale avant de terminer à une très honorable 6e position, soit un nouveau gain de 4 places malgré l'intensité croissante des bagarres en piste. Ce n'était pas dû au hasard s'il faisait ensuite partie des rescapés du 1er tour de la finale. Il pouvait ainsi occuper longuement la 7e position malgré la lutte acharnée qui sévissait dans le peloton de tête. Une superbe 10e place venait récompenser ses efforts et son coup de volant sur la ligne d'arrivée de son premier mondial.

 

Le jeune pilote n'était pas vraiment satisfait de son résultat, mais il ne fait aucun doute qu'il a réussi un parcours des plus enviables sur le tracé complexe de Bahreïn pour conclure sa première saison internationale en OK-Junior. Sa motivation et son sens de l'attaque lui ont permis de relever un formidable défi et on a déjà hâte de le retrouver dans la catégorie supérieure avec de solides ambitions en 2017.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP

Déjà dans le bon rythme en DKM à Genk, Adam a confirmé deux semaines plus tard au niveau supérieur pendant l'épreuve finale du Championnat d'Europe OK-Junior en effectuant une incroyable remontée finale de 20 places pour atteindre le top 10. L'analyse de ses temps, très proches de ceux des leaders, montre que le hasard n'y est pour rien. Adam était vraiment dans le coup à Genk.

 

KSP_265_2787.JPG

 

Le meeting avait pourtant commencé en mode mineur par une 21e place au chrono et des manches irrégulières ponctuées d'incidents. Se faire percuter en bout de ligne droite dans la 3e, par exemple... Avec une 38e position, la situation n'était guère brillante samedi soir avant les phases finales. En y regardant de plus près, ses temps avaient pourtant beaucoup progressé au fil de la compétition et le pilote SG Drivers n'était plus très loin des meilleurs.

Adam atteignait d'abord son premier objectif en se qualifiant 15e de la préfinale 2. Il prenait ensuite un excellent départ en finale depuis sa 30e position sur la grille et entamait une grosse remontée en évitant les obstacles. Il avait déjà repris 15 places à mi-course et continuait à attaquer pour rentrer dans le top 10 à deux tours de l'arrivée.

 

« Je me sentais bien dans la course, mon kart fonctionnait parfaitement, c'était un vrai régal. » commentait Adam après l'arrivée. « L'équipe a fait un super boulot, à commencer par Will, mon mécanicien, et aussi mon motoriste Kart Runner. Je les remercie de m'avoir préparé une machine aussi compétitive. Terminer 10e en partant du fond de la grille procure de grandes satisfactions. Une étape a été franchie lors des deux week-ends à Genk. Je suis ravi ! »

 


Info Kartcom / © Photo KSP

Engagé dans le Championnat d'Allemagne DKM, Adam a profité du 3e meeting de la saison organisé à Genk pour se préparer à la dernière épreuve du Championnat d'Europe OK-Junior. L'épreuve s'est mal terminée par un accident en course 2, mais lil a eu l'occasion de démontrer une solide évolution parmi les 65 participants sur le circuit belge au volant de son Tony Kart/Vortex.

 

KSP_265_4098.JPG  

Désormais bien habitué aux épreuves internationales OK-Junior, Adam a fait preuve d'une bonne vitesse dans les manches ainsi que d'une meilleure maîtrise de sa stratégie de course. 19e au classement général des essais chronométrés, il remontait en 8e position à l'issue des manches qualificatives en terminant à chaque fois dans le top 5. Il confirmait ensuite pendant la course 1 après un excellent départ qui lui permettait de boucler le 1er tour à la 4e place. 5e jusqu'à la mi-parcours, il subissait ensuite une attaque groupée et franchissait la ligne d'arrivée en 9e position.

 

Adam évitait une nouvelle fois avec habileté les incidents du 1er virage dans la course 2 et pointait encore 4e à la fin du 1er tour. Comme en course 1, il semblait manquer un peu de vitesse pour tenir son rang dans le top 5. Il se faisait accrocher en pleine ligne droite dans le 5e tour et devait en rester là. Revenu malgré tout en 13e position au classement provisoire du Championnat d'Allemagne, Adam a surtout franchi une étape importante à Genk en alliant performance et fiabilité dans le peloton de tête, une expérience qui compte avant d'aborder le dernier rendez-vous du Championnat d'Europe.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP

KSP_265_3893.JPG

 

Deux semaines après la WSK Super Master Series, Adam retrouvait le circuit italien d'Adria pour le 2e rendez-vous du Championnat d'Europe OK-Junior. Si le pilote SG Driver's n'a pas réussi un excellent chrono, il a démontré de solides qualités d'attaquant par la suite, malgré des conditions météo très changeantes qui compliquaient singulièrement la tâche de toute l'équipe.

 

Il remontait en effet avec panache d'une douzaine de places dans presque toutes ses manches. Un accrochage provoquait son abandon dans la 3e et il ne profitait pas de sa 9e position dans la dernière à cause d'une pénalité pour spoiler décroché. Adam se qualifiait de justesse dans la préfinale 2, après être encore bien remonté à la suite d'une nouvelle bousculade en début de course. Il donnait tout lors de la finale et regagnait cette fois pas moins de 22 positions en franchissant la ligne d'arrivée à une excellente 12e place. Une nouvelle pénalité de 10'' le faisait rétrograder au 18e rang, mais il n'avait rien à se reprocher dans le décrochage de son spoiler.

 

Sans perdre de sa combativité, Adam fait désormais preuve d'une meilleure vision de la course qui lui permet de mieux gérer les situations à risque et de progresser en termes de résultat. Réussir des bons essais qualificatifs reste le point à amliorer à ce stade. Comme son Tony Kart/Vortex affiche dans le même temps un très bon niveau de compétitivité, il faudra compter sur lui pour les prochaines étapes de la compétition européenne, à commencer par l'épreuve de Portimao.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP

Après sa victoire en Junior au X30 Challenge Europa, Adam a enchainé trois courses en OK-Junior. À chaque nouvelle sortie, il a démontré une progression intéressante dans sa gestion des compétitions.

 

C'est en Allemagne, lors de l'ouverture du DJKM, qu'il a obtenu ses meilleurs résultats malgré des rudes batailles non dénuées d'incidents. Parti 23e au chrono sur le circuit de Wackersdorf, Adam remontait en 2e position dès la première manche, mais devait renoncer dans la seconde. Il revenait 13e pendant la 2e course, soit un gain de 8 places, avant d'être pénalisé pour dépassement sous drapeau jaune. Toujours à l'attaque, il reprenait 12 positions dans la course 2 en franchissant la ligne d'arrivée au 8e rang, une pénalité de 5'' pour spoiler décroché le rétrogradant 15e au classement.

 

Le premier rendez-vous du Championnat d'Europe OK-Junior ne s'est pas déroulé comme on pouvait l'espérer après son 5e temps dans le 2e groupe des chronos qui plaçait le pilote SG Drivers en 22e position sur les 76 pilotes présents. Pénalisé de 10'' dans les 2e et 3e manches à cause de l'intensité des bagarres dans le peloton, Adam se retrouvait en situation difficile au 45e rang avant les préfinales. Il faisait cependant un gros travail pour revenir dans le top 10 de la préfinale 1, en signant le 4e meilleur temps de la course, mais renonçait à dans l'avant-dernier tour à cause d'un accrochage important devant lui.

 

KSP_382_1598.JPG

 

Si plusieurs pénalités pour spoiler décroché venaient encore contrarier sa marche en avant à l'occasion de la 4e épreuve de la WSK Super Master Series, le potentiel d'Adam s'exprimait malgré tout de mieux en mieux sur le circuit d'Adria. L'écart avec les meilleurs s'est en effet réduit course après course et son sens de l'attaque lui permettait de redresser la situation à plusieurs reprises. 12e à l'issue de la préfinale B, il avait dû rattraper un premier tour délicat en remontant 10 places pour se qualifier. Il progressait encore de 6 positions en finale, 17e sur la ligne, avant que la 3e sanction du week-end ne le repousse au 31e rang.

 

Le bilan de cette mi-saison en OK-Junior révèle une plus grande vélocité et un sens de l'attaque retrouvé qui devraient offrir à Adam des résultats plus consistants dans les épreuves à venir. En parallèle, le bon travail effectué par le team SG Drivers et le motoriste Kart Runner sur son Tony Kart/Vortex sont à signaler au milieu des grosses structures internationales.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP

Après un week-end solide à Lonato où il a terminé 7e des OK-Junior lors du Trophée Andrea Margutti, Adam changeait de catégorie pour prendre le départ du X30 Challenge Europa Junior. Malchanceux au Mans pour sa première course X30 Junior en octobre dernier, il a pris une superbe revanche à Castelletto en s'imposant parmi 65 des meilleurs spécialistes mondiaux de la compétition IAME.

 

KSP_35_4282.JPG

 

Adam avait déjà signé de belles performances sur le tracé des 7 Laghi en 2015 en frôlant le top 10 de l'Euro Challenge Rotax. Mais la situation était différente le week-end dernier puisqu'il prenait part à sa 2e compétition en X30 Junior face à des concurrents plus expérimentés. Classé 8e de sa série chronométrée, il prenait la 17e place du classement général à 2,6 dixièmes de la pole. Partant de la 9e place à chaque manche qualificative, il parvenait à reprendre régulièrement du terrain sans toutefois être parmi les plus rapides. Revenu dans le top 5 à l'issue des manches avec 12 places de mieux, il pouvait envisager des phases finales plus intéressantes.

 

C'est lors de la course 1 qu'il réussissait sa meilleure performance du meeting en atteignant la 2e place et en parvenant à résister jusqu'au bout à l'un des favoris, l'Américain David Malukas. Il signait à cette occasion le 5e temps à 6 centièmes seulement du meilleur tour. Auteur d'un bon départ, Adam se faisait chahuter dans les premiers tours de la course 2, mais ne baissait pas les bras. Il attaquait pour refaire son retard et rentrait dans le top 5 sur la ligne d'arrivée, malgré une légère baisse de compétitivité de sa machine. La chance lui souriait pour une fois puisqu'il récupérait la 3e place et la victoire du Challenge après la pénalisation des deux premiers.

 

KSP_35_2864.JPG

 

« Le week-end n'a pas été facile ! » confiait Adam. « Le niveau était tout de suite très relevé. J'étais un peu distancé en performance pure en début de meeting et j'ai dû me battre à chaque virage pour revenir dans les manches. L'équipe a fait le maximum pour me donner les moyens de gagner et je n'ai jamais rien lâché. Un grand merci à SG Drivers et à mon motoriste Kart Runner. C'est mon premier titre au niveau européen, la satisfaction est très grande ! »

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP

Adam a fait son entrée dans la catégorie OK-Junior lors de la 21e Winter Cup sur le nouveau tracé rallongé de South Garda Karting. Cette grande classique d'ouverture de la saison internationale était aussi une première pour l'équipe SG Drivers et pour le motoriste Kart Runner. La prestation s'est avérée globalement positive avec des performances en progression pendant tout le meeting, dommage qu'un incident ait perturbé la finale dès le premier tour. De nombreux enseignements ont pu être tirés de cette première expérience, tant sur le plan matériel qu'au niveau humain, afin de préparer la riposte pour les courses à venir.

 

KSP_303_1505.JPG

 

Adam débarquait en terre inconnue à plus d'un titre en prenant le départ de la Winter Cup. Le vainqueur de la Coupe de France Nationale 2015 s'était frotté au gratin européen en disputant le Rotax Euro Challenge où il avait terminé à une excellente 6e position en Junior. Après une longue pause hivernale, il entrait dans le vif du sujet à Lonato au volant de son Tony Kart/Vortex du team SG Drivers. Sans doute quelque peu impressionné par ce nouveau challenge où il avait très envie de bien figurer, Adam débutait sagement par un 42e chrono, mais ne cessait de reprendre du terrain dans les manches qualificatives et revenait en 27e position au classement intermédiaire, soit un gain de 15 places à son actif.

 

« Tout est nouveau pour moi ici. » confiait-il. « Nous devons trouver nos marques avant de passer vraiment à l'attaque. Le matériel progresse, mais la concurrence est rude. J'ai réussi à gagner des places pendant les manches en me battant dans le coeur du peloton, ce qui m'a rendu plus confiant. J'ai roulé relativement prudemment avec l'objectif de terminer toutes les courses. Il était essentiel pour moi comme pour l'équipe d'emmagasiner un maximum d'expérience. Le OK-Junior est une catégorie très intéressante, mais aussi très exigeante. On ne peut pas se battre devant tout de suite en débarquant à ce niveau. Cela dit, je ne suis pas mécontent de ce premier round, à part l'incident du début de finale. »

 

KSP_303_4818.JPG

 

Adam a en effet réussi à se qualifier en 11e position lors de la préfinale B, alors que la bataille se faisait de plus en plus rude. Être présent sur la grille de départ pour sa première Winter Cup est déjà un bon signe. Pris dans un accrochage peu après le départ, Adam parvenait à se relancer tout seul, mais devait achever la course en solitaire à bonne distance, même s'il reprenait au total plus de 7'' sur le peloton.

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP

Difficile de ne pas évoquer avant toute chose la vague d'attentats abjects qui a sévèrement éprouvé la France en ce noir vendredi 13 novembre 2015. Dans cette redoutable épreuve, nous avons cependant été réconfortés, d'une manière générale aussi bien que dans le petit milieu du karting, par le courage et la dignité de certains et par la solidarité manifestée par de nombreux pays. Tout n'est pas perdu, même si cette page sombre sera difficile à tourner

 

KARTCOM_News_n17_vFR.jpg


Après le mois des Championnats du Monde CIK-FIA, le karting international a prouvé sa vitalité lors des rendez-vous mondiaux monomarques se déroulant chacun avec sa propre philosophie. Le même week-end, la IAME International Final rassemblait 326 pilotes au Mans, l'International ROK Cup 359 à Lonato et la Finale Internationale Easykart 121 sur le circuit de Lignano Sabbiadoro, soit un total de plus de 700 pilotes disputant simultanément l'épreuve phare de leur saison. Moins d'un mois plus tard, la Grande Finale Rotax réunissait 360 participants en comptant les Micro et Mini Max. Pas de doute, le karting est capable d'attirer les foules !


Alors que les KF et KF-Junior disputaient leur dernière épreuve internationale lors de la WSK Final Cup à Adria, la CIK-FIA entamait l'homologation des nouveaus moteurs OK et OK-Junior tout en préparant une campagne de promotion pour annoncer l'entrée dans une nouvelle ère de la compétition de haut niveau. Le pari n'est pas encore gagné, mais l'enthousiasme de certains pilotes, professionnels ou fédérations, donne de bons espoirs pour le redressement de ce secteur de pointe de la discipline.


Décidément, la France n'est pas gâtée en cette fin d'année. Après les remous du Championnat de France Minime/Cadet concernant la conformité d'un nombre important de châssis, c'est la FFSA elle-même qui entrait dans une période agitée au sein de sa direction. Tout le monde attend avec impatience que la lumière jaillisse au bout du tunnel.

 

-> Télécharger gratuitement le nouveau KARTCOM News #17

 

 

 

Info Kartcom 

Partenaires
© Powered by Kartinside