Même s'il se montrait déçu par sa 10e place à l'arrivée de la finale, Adam Eteki peut être fier d'avoir réalisé un Championnat du Monde OK-Junior très impressionnant. Revenir de la 53e à la 10e position à ce niveau de compétition n'est pas donné à tout le monde. Outre sa persévérance exemplaire, il a de plus fait preuve de belles capacités d'adaptation en prenant rapidement la mesure de son nouveau matériel CRG/Parilla pour sa seconde course sous les couleurs du team officiel italien. Le changement n'était pas évident à gérer en si peu de temps pour un pilote qui avait toujours utilisé jusque-là un châssis Tony Kart au sein d'une petite structure.

 

KSP_128_3900.JPG 

Adam faisait les frais de la confusion qui régnait lors de la 4e et dernière série chronométrée puisque son 7e temps le renvoyait au 53e rang du classement général. Jusque-là pas vraiment à l'aise au volant de son nouveau châssis CRG, il se remettait en question avant les manches qualificatives et entamait cette phase cruciale en chassant tout a priori de son esprit. Il parvenait ainsi à exploiter parfaitement son matériel et se lançait dans une série d'exploits.

 

Partant pourtant de la 9e ligne, Adam profitait tout d'abord habilement d'un départ houleux dans sa 1re manche pour rentrer dans le top 5 dès le 3e tour et remporter magistralement la course avec plusieurs longueurs d'avance ainsi que le meilleur temps. Il enchainait ensuite des remontées incroyables, entre 7 et 16 positions regagnées à chaque fois, et ajoutait deux autres meilleurs tours à son actif. Il chutait malheureusement dans la manche DE à la suite d'un incident au départ. Ses performances hors du commun lui permettaient malgré tout de revenir 20e au classement intermédiaire.

 

Adam se battait ensuite dans le top 5 de la préfinale avant de terminer à une très honorable 6e position, soit un nouveau gain de 4 places malgré l'intensité croissante des bagarres en piste. Ce n'était pas dû au hasard s'il faisait ensuite partie des rescapés du 1er tour de la finale. Il pouvait ainsi occuper longuement la 7e position malgré la lutte acharnée qui sévissait dans le peloton de tête. Une superbe 10e place venait récompenser ses efforts et son coup de volant sur la ligne d'arrivée de son premier mondial.

 

Le jeune pilote n'était pas vraiment satisfait de son résultat, mais il ne fait aucun doute qu'il a réussi un parcours des plus enviables sur le tracé complexe de Bahreïn pour conclure sa première saison internationale en OK-Junior. Sa motivation et son sens de l'attaque lui ont permis de relever un formidable défi et on a déjà hâte de le retrouver dans la catégorie supérieure avec de solides ambitions en 2017.

 

 

Info Kartcom / © Photo KSP

Partenaires
© Powered by Kartinside