Après un week-end solide à Lonato où il a terminé 7e des OK-Junior lors du Trophée Andrea Margutti, Adam changeait de catégorie pour prendre le départ du X30 Challenge Europa Junior. Malchanceux au Mans pour sa première course X30 Junior en octobre dernier, il a pris une superbe revanche à Castelletto en s'imposant parmi 65 des meilleurs spécialistes mondiaux de la compétition IAME.

 

KSP_35_4282.JPG

 

Adam avait déjà signé de belles performances sur le tracé des 7 Laghi en 2015 en frôlant le top 10 de l'Euro Challenge Rotax. Mais la situation était différente le week-end dernier puisqu'il prenait part à sa 2e compétition en X30 Junior face à des concurrents plus expérimentés. Classé 8e de sa série chronométrée, il prenait la 17e place du classement général à 2,6 dixièmes de la pole. Partant de la 9e place à chaque manche qualificative, il parvenait à reprendre régulièrement du terrain sans toutefois être parmi les plus rapides. Revenu dans le top 5 à l'issue des manches avec 12 places de mieux, il pouvait envisager des phases finales plus intéressantes.

 

C'est lors de la course 1 qu'il réussissait sa meilleure performance du meeting en atteignant la 2e place et en parvenant à résister jusqu'au bout à l'un des favoris, l'Américain David Malukas. Il signait à cette occasion le 5e temps à 6 centièmes seulement du meilleur tour. Auteur d'un bon départ, Adam se faisait chahuter dans les premiers tours de la course 2, mais ne baissait pas les bras. Il attaquait pour refaire son retard et rentrait dans le top 5 sur la ligne d'arrivée, malgré une légère baisse de compétitivité de sa machine. La chance lui souriait pour une fois puisqu'il récupérait la 3e place et la victoire du Challenge après la pénalisation des deux premiers.

 

KSP_35_2864.JPG

 

« Le week-end n'a pas été facile ! » confiait Adam. « Le niveau était tout de suite très relevé. J'étais un peu distancé en performance pure en début de meeting et j'ai dû me battre à chaque virage pour revenir dans les manches. L'équipe a fait le maximum pour me donner les moyens de gagner et je n'ai jamais rien lâché. Un grand merci à SG Drivers et à mon motoriste Kart Runner. C'est mon premier titre au niveau européen, la satisfaction est très grande ! »

 

 

Info Kartcom / © Photos KSP

Partenaires
© Powered by Kartinside